Mme N’Diaye Fatoumata, Infirmiére Libérale

Mme N’Diaye Fatoumata, Infirmiére Libérale

 

Infirmière diplômée d’Etat depuis 10 ans puis infirmière libérale depuis 4 ans dans le département du Val d’Oise en France.

Je suis consultante à l’OIM (Organisation internationale pour les migrations) dans le cadre du projet d’appui à la migration circulaire et temporaire de la diaspora mauritanienne hautement qualifiée, une initiative de l’OIM avec le soutien de l’Union européenne.

C’est avec un immense honneur et très grande fierté que j’ai eu l’opportunité durant un mois de travailler en tant qu’infirmière à Nouakchott.

En ce temps de pandémie mondiale, le 28 octobre 2020, j’ai participé au projet de riposte à la COVID-19 ainsi qu’à la prise en charge des patients atteints de pathologies lourdes ou complexes dans différents établissements hospitaliers de la capitale.

J’ai eu l’opportunité tout au long de ma mission de transmettre et de former mes collègues infirmiers sur le terrain ainsi que d’échanger sur nos différents parcours et pratiques professionnelles.

Cette expérience dans mon pays d’origine fut intense et très enrichissante tant sur le plan professionnel que sur le plan humain. J’ai eu le plaisir de travailler avec des soignants motivés et engagés.

Je félicite l’initiative de l’OIM pour ce projet qui a toute sa place et qui je l’espère va perdurer dans le temps.

En effet, j’ai pu constater que le travail accompli sur le terrain a été concluant et a initié une réflexion des pratiques professionnelles positives, celles-ci devraient s’inscrire dans le temps afin de pouvoir participer à l’amélioration du système de santé en Mauritanie.

La mission a été une réussite car l’OIM a mis à ma disposition le nécessaire afin de pouvoir travailler dans les meilleures conditions. Ainsi, j’ai pu effectuer un travail de fond malgré le délai imparti.

J’encourage vivement mes collègues de la diaspora issus du milieu médical, principalement médecins et infirmiers, à s’engager dans cette mission de migration temporaire afin de soutenir dans cette période difficile les équipes sur place ainsi que de partager nos connaissances et notre savoir-faire avec nos confrères mauritaniens.

Laisser un commentaire